La gestion des eaux pluviales

Tout projet d'aménagement urbain se doit de respecter le cadre réglementaire de gestion des eaux pluviales, comme par exemple au regard des prescriptions du Plan Local d'Urbanisme ou du code de l'environnement (voir la réglementation dite "Loi sur l'Eau").

En effet, toute construction nouvelle, de part l'imperméabilisation des terrains (bâtiments, voiries, parkings, ...), modifie les caractéristiques de ruissellement des eaux de pluies. A ce titre, des mesures compensatoires à  l'imperméabilisation sont demandées, tant dans une problématique quantitative que qualitative. Elle se doit également d'être intégrée le plus précisément au projet, de façon à être durable et efficace tout en cherchant à minimiser les coûts.



Contrairement aux espaces publics, la gestion des eaux de ruissellement des espaces privés se doit toujours d’être envisagée sur les terrains concernés par les aménagements.

Longtemps assurée uniquement par de simples réseaux de canalisation associés à des ouvrages de rétention, la gestion des eaux pluviales fait de plus en plus appel aujourd'hui à des techniques dite « alternatives » (noues d'infiltration, tranchées drainantes, puits perdus à  la parcelle, etc.). Elles constituent des solutions efficaces, économiquement avantageuses et fiables (environ 30 ans de recul). Elles s'inscrivent également dans le développement durable en permettant de se rapprocher au mieux du cycle de l'eau originel (rechargements des nappes phréatiques), tout en limitant les impacts aux biens ou aux personnes.

Après une caractérisation qualitative et quantitative du contexte hydrogéologique des terrains, Egéo propose la solution la plus adaptée au projet d'aménagement tout en cherchant à minimiser au maximum les coûts des structures.

Téléchargez notre protocole d'étude (format .pdf)